Psychologie du Développement et Processus de Socialisation

Accueil > Psychologie sociale du Travail et des Organisations > Thèses > Thèses soutenues

L’IMPLICATION PROFESSIONNELLE AU COURS DE LA TRANSITION FORMATION - EMPLOI : l’exemple de jeunes en formation professionnelle

Thèse présentée et soutenue par Sandrine KOENIG, le 1er avril 2009

Directeurs de thèse : Alain BAUBION-BROYE, Professeur des Universités, Université de Toulouse II - Le Mirail Violette HAJJAR, Professeur de Psychologie, Université de Toulouse II - Le Mirail Jean-Luc MEGEMONT, Maître de Conférences, Université de Toulouse - Le Mirail,

RESUME
Dans un contexte d’adaptation à des changements des organisations de travail, l'implication des salariés constitue un enjeu majeur pour les professionnels et un objet d'étude privilégié en psychologie du travail. Notre recherche vise à expliquer la variabilité du niveau d'implication professionnelle de jeunes lors de la transition formation-emploi.
Parmi les nombreux travaux sur ce concept, Allen et Meyer ont développé un modèle d’implication multidimensionnelle. Certains travaux montrent l’influence des décalages perçus par les sujets entre leurs attentes à l'égard du travail et la réalité de celui-ci sur différentes dimensions, en sous-estimant toutefois le rôle que joue autrui dans le développement et le maintien de l'implication professionnelle. Dans le cadre d'une approche systémique des conduites du sujet, nous voulons montrer que cette influence est fonction des soutiens que le sujet perçoit de la part de son entourage, situé au sein de la sphère professionnelle et aussi à l'extérieur de celle-ci.
Notre étude, réalisée auprès de 342 sujets en formation professionnelle, s’appuie sur la passation d'un questionnaire élaboré à partir d’une version de l’échelle d’Allen et Meyer, adaptée à différents domaines d’implication (formation, métier et entreprise) et complétée par la dimension d’implication innovante.
Les résultats montrent que l'effet de la confrontation entre attentes et réalités sur le niveau d'implication est en partie mieux expliqué lorsque l'on prend en compte l'effet modérateur exercé par les soutiens sociaux. Ils permettent de formuler des préconisations pour les praticiens de la formation professionnelle et de la gestion des ressources humaines.

Mots clés : Implication professionnelle – engagement organisationnel – implication d’innovation - socialisation organisationnelle - transition - décalages entre attentes et réalités - soutiens sociaux – formation professionnelle.

ABSTRACT
In a context of continuing adaptation to changes in work organizations, employees’ commitment represents a major stake for managers and is a main object of study in work psychology. Our research means to study the reasons for variations in the level of commitment of young workers at the time of the transition from training to employment.
Among the many studies on this concept, Allen and Meyer developed a multi-component model of commitment. These studies show the influence of the discrepancy perceived by the subjects between their expectations about work and reality, in a variety of aspects, underestimating however the role played by other people in the development and maintenance of their commitment to work. Working within a systemic approach of the subject’s behaviors, we aim to prove that such influence depends on the support the subject perceives from his environment, within his professional circle, but also from the without.
Our study, performed on 342 subjects in professional training, is based on a questionnaire produced from a version of the Allen and Meyer’s scale, which was adapted to different foci of commitment (training, job and company) and completed with the component of innovative commitment.
Results show that the effect of the confrontation between expectations and reality on the level of commitment is partly better explained when the moderating effect of social support is taken into account. They allow for recommendations to be made for practitioners working in the areas of professional training and human resource management.

Key words: work commitment - organizational commitment – innovative commitment – organizational socialization – transition - discrepancies between expectations and reality - social supports – vocational training.

 

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page