Psychologie du Développement et Processus de Socialisation

Accueil > Psychologie sociale du Travail et des Organisations > Thèses > Thèses soutenues

TRAVAIL, CITOYENNETE ACTIVE ET PROCESSUS DE SOCIALISATION. L’exemple du budget participatif de Vitoria da Conquista (Bahia – Bresil)

Thèse présentée et soutenue par Martine PALMIERO, le 20 octobre 2010

Directrices de thèse : Brigitte ALMUDEVER, Professeure des Universités, Université Toulouse II Le Mirail Violette HAJJAR, Professeure des Universités, Université Toulouse II Le Mirail

RESUME 
La crise économique et sociale qui affecte les pays industrialisés s'accompagne de mutations et d'incertitudes dans les environnements professionnels et les trajectoires de vie des individus. Elle contribue à relancer les débats et les controverses sur la centralité du travail dans la socialisation des sujets.
Notre recherche s'inscrit dans ces controverses qui divisent la société comme la communauté scientifique. En référence au modèle théorique d’une socialisation plurielle, nous avons formulé l’hypothèse selon laquelle des activités liées à l’exercice d’une « citoyenneté active » - telle qu’instaurée dans certaines villes du Brésil à travers, notamment, le dispositif de « budget participatif » - peuvent jouer un rôle analogue à celui de l’exercice d’une activité professionnelle dans la socialisation des sujets.
Deux versants de la socialisation ont été distingués : celui de l'intégration sociale (indicateurs : activités « hors travail », relations de soutien social) ; celui de la personnalisation (indicateurs : estime de soi, attitude affective à l'égard du futur, structuration des projets).
La recherche a été réalisée au Brésil, dans une ville de l'Etat de Bahia – Vitoria da Conquista – qui a mis en place un dispositif de « budget participatif » depuis 1997. Il s’est agi d'évaluer les effets respectifs de la variable « statut à l'égard de l'emploi » et de la variable «implication dans le dispositif de budget participatif » sur les deux versants de la socialisation que nous avons choisi de distinguer.
L'analyse des données empiriques recueillies à l'aide d'un questionnaire auprès de 214 sujets (répartis en quatre sous-groupes sur la base du croisement de ces deux variables) a permis de montrer qu'une citoyenneté active peut non seulement avoir des effets de socialisation comparables à ceux du travail, mais aussi atténuer, voire même inverser, les conséquences négatives du chômage sur certains indicateurs de la socialisation.

 

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page