Psychologie du Développement et Processus de Socialisation

Accueil > Psychologie sociale du Travail et des Organisations > Thèses > Thèses soutenues

CONDUITES D'APPROPRIATION INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE DU SOUTIEN SOCIAL : Une recherche-action dans le cadre d'un dispositif d'aide aux personnes en situation de souffrance au travail

Thèse présentée et soutenue par Nicolas Michaëlis le 26 septembre 2012

Directeurs de Thèse : Brigitte ALMUDEVER, Professeure des Universités, Université Toulouse II Le Mirail Jean-Marc SOULAT, Professeur des Universités, Université Toulouse III Paul Sabatier

RESUME
Cette recherche vise à apporter une contribution à la controverse scientifique sur la variabilité des effets du soutien social, développée à partir d’études qui mettent en évidence des effets délétères du soutien social. Qu’est ce qui peut expliquer qu’un même soutien social puisse avoir des effets positifs pour certains de ses destinataires et des effets négatifs pour d’autres ?
C’est au regard du modèle théorique d’une socialisation plurielle et active, que nous posons l’hypothèse du rôle des conduites d’appropriation du soutien dans l’explication de cette variabilité.
Afin d’étudier les conduites d’appropriation dans leurs dimensions individuelle et collective, un dispositif de recherche-action a été mis en place dans le cadre de la consultation « Souffrance au Travail » du Service des Pathologies Professionnelles et Environnementales du CHU Purpan à Toulouse.
L’approche longitudinale et la comparaison de deux Groupes d’Analyse des Situations de Travail ont permis d’analyser et de modéliser les conduites individuelles et collectives d’appropriation de ce soutien, mises en oeuvre par les participants à ces deux groupes, à savoir des personnes en situation de souffrance au travail, adressées à la Consultation et volontaires pour contribuer à cette recherche.
Les relations observées entre appropriation individuelle, appropriation collective et effets du soutien étayent des propositions au plan théorique ainsi qu’au plan des pratiques de soutien en direction des personnes en situation de souffrance au travail.

Mots clés : Appropriation, Soutien Social, Souffrance au Travail, Groupe, Socialisation plurielle

ABSTRACT
This study aims at contributing to the scientific controversy about the variability of social support effects, based upon studies which highlight deleterious effects of social support. How can we explain that a same social support can generate positive effects for some of its recipients while generating negative effects for others?
According to the plural and active socialization theoretical model, we assume that social support appropriation behaviors play a role in explaining this variability. In order to examine the appropriation behaviors in their individual and collective components, a research action program has been drawn within the Suffering at Work Counseling of the occupational and environmental pathologies service of Purpan’s University Hospital, in Toulouse.
The longitudinal approach and the comparison of two ‘workplace situations analysis groups’ have enabled us to analyze and model the collective and individual social support appropriation behaviors processed by the members of both groups who volunteered to participate in the study. These individuals have been experiencing work-related suffering and were thus referred to the counseling service.
The observed relationships between individual appropriation, collective appropriation and social support effects support theoretical and practical proposals about the prevention of work-related suffering.

Key words: Appropriation, Social Support, Suffering at Work, Group, Plural Socialization

 

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page