Psychologie du Développement et Processus de Socialisation

Accueil > Psychologie du développement et de l’éducation familiale et scolaire > t > Thèses soutenues

Spécificités du rapport au savoir chez des lycéens à haut potentiel et « tout-venant » : rôle médiateur des représentations de soi et des représentations du haut potentiel.

Thèse présentée et soutenue par Villatte, A. (2010, 2 février)

Thèse de Doctorat nouveau régime Direction : M. de Léonardis

RESUME
Le Haut Potentiel (HP, QI ≥ 130) est un phénomène socio-médiatique, au centre de débats passionnés et idéologiquement marqués, auquel peu de recherches scientifiques ont été consacrées dans les pays francophones. Nous souhaitons contribuer à l’effort de construction de connaissances véritablement constituées impulsé depuis quelque s années par des auteurs tels que Vrignaud (2002) et Lautrey (2004). Plus précisément, notre objectif est d’évaluer l’influence du statut d’adolescent HP (versus « tout venant ») sur le rapport au savoir du sujet ainsi que l’effet médiateur des représentations de soi d’une part et des représentations du haut potentiel d’autre part sur cette influence. Notre échantillon est composé de 84 lycéens HP (37 filles et 47 garçons), âg és de 13 à 18 ans (M = 15,5 ; ET = 1,0), ayant effectué l’ensemble de leur scolarité au sein de classes hétérogènes (c’est-à-dire au sein de classes « ordinaires »). Ces lycéens sont appariés à 84 lycéens « tout venant » (n’ayant jamais été identifiés comme étant HP et n’ayant jamais sauté de classe) sur les critères de sexe, de situation scolaire (classe fréquentée, présence/absence de redoublement, moyenne scolaire), de milieu socioculturel et de composition de la fratrie. Cinq instruments ont été utilisés pour recueillir les données : la technique Ge nèse des Perceptions de Soi (L’Ecuyer, 1990), le questionnaire SDQII (Marsh, 1992), le questionnaire de représentations de soi et du talent (Guskin, Zimmerman, Okolo & Peng, 1986), le bilan de savoir (Charlot, Bautier & Rochex, 1992) et l’entretien semi-directif. Nos résultats révèlent que le statut des adolescents influence leur rapport au savoir. Les lycéens HP présentent notamment un rapport au savoir plus « savant » et réflexif que leurs homologues « tout venant ». Les représentations de soi ont un statut de variable médiatrice dans cette relation : le statut des sujets influence leurs représentations de soi (plus « abstraites » et orientées vers la sphère intellectuelle au sein de l’échantillon HP), lesquelles orientent leur rapport au savoir. Nos résultats ne permettent pas d’affirmer l’effet médiateur des représentations du haut potentiel sur la relation entre le statut des adolescents et leur rapport au savoir : si le statut des sujets influence leurs représentations du haut potentiel, dans le sens de représentations plus positives et moins stéréotypées au sein de l’échantillon HP, les analyses multivariées nous conduisent à infirmer l’hypothèse selon laquelle ces représentations auraient un effet sur leur rapport au savoir. Les propos des adolescents, recueillis au cours d’entretiens semi-directifs, permettent d’éclairer et de compléter ces résultats.

Mots-clés : haut potentiel (intellectuel) ; lycéens ; rapport au savoir ; représentations de soi et du haut potentiel.

Peculiarities of the relationship to knowledge among gifted and mainstream high school teenagers Mediating effect of self-concept and representations of giftedness  
Abstract : Giftedness is a social phenomenon subjected to impassioned and ideological debates to which very little scientific research has been dedicated in French-speaking countries. We would like to contribute to the effort of building strong knowledge on the matter, as it has already been started by some authors like Vrignaud (2002) and Lautrey (2004). More precisely, this thesis aims to assess the influence of gifted teenager status (IQ 130) on the relationship with knowledge of the subject as well as the mediating effect of self-concept and representations of giftedness on that influence. Our sample include 84 gifted high-school students (37 girls and 47 boys), whose age ranges from 13 to 18 years old (M = 15,5 ;  = 1,0), all of them have spent their scholarship in heterogeneous classes (ie in ordinary classes). These high-school students are compared with 84 mainstream high-school students (who have never been identified as gifted and who have never skipped classes) on various criteria: gender, scholarship situation (the class they are in, if they have already repeated a class or not, average school marks), socio-cultural background and information about siblings. Five tools were used to collect the data: The Genèse des Perceptions de Soi technique [Genesis of the Self-Concept] (L’Ecuyer, 1990), the self-esteem questionnaire, SDQII (Marsh, 1992), The self-evaluation questionnaire concerning the perception of self and of giftedness (Guskin, Zimmerman, Okolo & Peng, 1986), the bilan de savoir [knowledge assessment] (Charlot, Bautier & Rochex, 1992) and a semi-directive interview. Our results show that the status of teenagers has an impact on their relationship to knowledge. For example, gifted high-school students show a more intellectual and reflexive relationship to knowledge than mainstream teenagers. Self-concept is a mediatory of this relationship: the status of the subjects has an impact on his self-concept (more abstract and intellectually-oriented within the sample of gifted teenagers), the latter influences the relationship to knowledge. Our findings do not imply that representations of giftedness are mediators of the relationship between teenagers status and their relationship to knowledge: if the status of the subjects influences their representations of giftedness with more positive and less stereotyped representations within the sample of gifted teenagers -, multivaried analysis lead us to abandon the hypothesis according to which those representations would have an effect on their relationship to knowledge. The answers of the teenagers, collected during semi-directive interviews, enabled us to provide greater details concerning these results.  
Keywords: (intellectual) giftedness, high-school students, relationship to knowledge, representations of giftedness, self-concept.  

 

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page