Psychologie du Développement et Processus de Socialisation

Accueil > Psychologie du développement et de l’éducation familiale et scolaire > t > Thèses soutenues

Identité, Représentations de soi et Socialisation Horizontale chez des adolescentes âgées de 11 à 15 ans pratiquant l'expression de soi sur Internet

Thèse présentée et soutenue par Nancy Rodriguez (2014, 29 septembre)

Co-direction : Yves Prêteur et Claire Safont-Mottay

La culture numérique adolescente et l’usage des réseaux sociaux et des messageries instantanées pour une pratique d’expression de soi, suscitent depuis de nombreuses années un vif intérêt pluridisciplinaire. L’expression de soi en ligne est une activité qui suscite chez les adolescentes un véritable engouement. Cette recherche privilégie une approche interactionniste inscrite dans le champ de la psychologie sociale et du développement. Elle se propose d’appréhender le sens accordé par les adolescentes à leur pratique d’expression de soi. Nous analysons comment le développement identitaire et les représentations de soi s’associent aux pratiques d’expression de soi, au sein d’une socialisation horizontale.

L’approche a été réalisée auprès de 47 adolescentes âgées de 11 à 15 ans, toutes utilisatrices des réseaux sociaux et des messageries instantanées. Cinq outils ont été utilisés pour recueillir les données : un questionnaire appréhendant les pratiques d’internet, un exercice de "Qui suis-je ?" (Rodriguez-Tomé & Bariaud, 1980), l’Echelle de Conscience de Soi Révisée (Pelletier & Vallerand, 1990), l’Echelle Toulousaine d’Estime de Soi (Oubrayrie, De Léonardis, Safont, 1994) et l’Echelle du Développement Identitaire de Groningen constitué d’un entretien semi-directif (Bosma, 1985, 1994 ; Lannegrand-Willems, 2008).

Les résultats indiquent que l’expression de soi des adolescentes répond à trois principaux besoins interdépendants : 1/ maintenir le contact avec les pairs et observer leurs pratiques ; 2/ recueillir l’approbation des pairs au moyen des publications ; 3/ écrire pour soi-même et laisser une trace organisée de son vécu. Les participantes qui ont des représentations de soi sociales et publiques élevées (59,6%) sont celles qui s’expriment régulièrement sur la toile en orientant le contenu de leurs écrits sur le soi. Elles désirent recueillir l’avis des pairs et laisser une trace de leur histoire. L’estime de soi et l’engagement identitaire sont associés à la présence de renforcements positifs par les pairs sur les publications, renforcements essentiels pour la socialisation horizontale. Les thématiques du développement identitaire et du soi, de l’expression de soi et de la relation amicale sont étroitement reliées, dans une dynamique d’interstructuration et d’intersubjectivité. Cette recherche, à caractère exploratoire, en raison des rares travaux francophones dans le domaine et de l’échantillon circonscrit, est néanmoins prometteuse et invite à engager des recherches longitudinales et comparatives.

Mots clés : Identité – Représentations de soi – Socialisation Horizontale – Adolescentes – Expression de soi sur Internet.



 

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page