Psychologie du Développement et Processus de Socialisation

Accueil > Psychologie du développement et de l’éducation familiale et scolaire > t > Thèses soutenues

Estime de soi scolaire et globale à l’adolescence. Stratégies de protection de soi en fonction de la performance scolaire, du redoublement et de l’accompagnement parental perçu.

Thèse présentée et soutenue par Leyrit, A. (2010, novembre)

Co-direction : Y. Prêteur et Nathalie Oubrayire Roussel

RESUME
L’objectif général de cette recherche est d’analyser l’impact de la performance scolaire, du redoublement et de l’accompagnement scolaire parental perçu sur l’estime de soi scolaire et globale de l’adolescent. Chaque individu cherche à préserver ou rehausser son estime de soi (Tesser, Pilkington, et McIntosh, 1989). Qu’en est-il des jeunes confrontés à des expériences scolaires négatives et répétées ? En référence aux travaux de Midgley, Arunkumar et Urdan (1996), de Régner et Loose (2006), de Martinot (2008) et de Famose (2009), nous considérons que les jeunes utilisent des stratégies afin de protéger leur estime de soi mise à l’épreuve par l’école. Nous nous centrons particulièrement sur deux d’entre elles : la stratégie d’autohandicap et la stratégie de désengagement psychologique du domaine scolaire. Nous supposons que ces stratégies modulent la relation entre facteurs contextuels scolaires (performance scolaire et redoublement) et estime de soi globale. Considérant la mutlidimensionnalité de l’estime de soi, nous intégrons dans cette relation l’estime de soi scolaire. Cette thèse a été réalisée sous la forme d’un contrat CIFRE et répond donc à la dynamique de développement du pôle de soutien scolaire de l’entreprise Family Sphere. Dans ce cadre, une enquête par questionnaires a été menée auprès de 1420 jeunes de 10 à 22 ans, et a permis de construire et valider un questionnaire mis en place dans l’entreprise d’accueil. Les hypothèses ont été validées sur un échantillon plus spécifique de 870 jeunes de 14 à 17 ans. Les résultats montrent un lien plus fort entre facteurs scolaires et estime de soi scolaire qu’entre facteurs scolaires et estime de soi globale. Nous constatons donc l’importance de l’estime de soi scolaire plutôt que globale (Toczek, 2005). Le domaine scolaire étant particulièrement important (Harter, 1998), l’estime de soi scolaire devrait largement expliquer l’estime de soi globale. Or les résultats attestent d’une relation plus complexe entre ces deux variables. Nous avons comparé les jeunes à faible et à haute estime de soi comme le préconisaient Midgley, Arunkumar et Urdan (1996). Si une forte estime de soi scolaire oriente l’estime de soi globale, indépendamment des stratégies de protection de soi, l’estime de soi scolaire faible, quant à elle, oriente cette dernière en fonction de la stratégie d’autohandicap mais non en fonction de la stratégie de désengagement. Les résultats valident ainsi en partie nos hypothèses. Le fait que la stratégie de désengagement ne module pas l’effet de l’estime de soi scolaire sur l’estime de soi globale, peut s’expliquer par le fait que les parents, par leur accompagnement scolaire, modèrent l’utilisation de ce type de stratégies à l’école. Il ressort également de cet ensemble de résultats une différenciation sexuée : les garçons utilisant plus de stratégies de protection de soi que les filles.
Mots clés : Adolescence - estime de soi globale et scolaire - performance scolaire - redoublement - stratégies de protection de soi (autohandicap, désengagement psychologique) -accompagnement scolaire parental.

Abstract: 
The general purpose of this research is to analyse the impact of school performance, of grade repetition and of parental guidance at school as perceived on academic and global self-esteem of adolescents. Each individual seeks to preserve or augment his self-esteem (Tesser, Pilkington & McIntosh, 1989). What is the situation of young people confronted with repeated negative school experiences? Referring to the work of Midgley, Arunkumar&Urdan (1996), Régner and Loose (2006), Martinot (2008) and Famose and Bertsch (2009), we consider that young people use various strategies in order to protect their self-esteem, threatened in the school environment. Two of these strategies are dealt with in particular: self-handicapping and psychological disengagement from the school domain. It is supposed that these strategies modulate the relationship between factors in the school context (school performance and grade repetition) and global self-esteem. Considering the multi-dimensional nature of selfesteem, academic self-esteem is integrated into this relationship. This thesis has been realised in the form of a CIFRE contract and therefore corresponds to the dynamics of the development of a school support centre with the firm "Family Sphere". In this context, a poll using questionnaires was made of 1420 young people aged 10 to 22, enabling the construction and validation of a questionnaire developed within the firm. The hypotheses were validated on a more specific sample of 870 young people aged 14 to 17. The results show a stronger link between school-related factors and academic self-esteem than between school-related factors and global self-esteem. The domain of school being particularly important (Harter, 1998b), academic self-esteem should largely explain global self-esteem. The results obtained, however, demonstrate a more complex relationship between these two variables. So, we have compared young people with low and high levels of self-esteem (Midgley, Arunkumar&Urdan, 1996). Whilst a high level of academic self-esteem orientates global self-esteem, independently of strategies for self-protection, low academic self-esteem orientates the latter where the self-handicapping strategy is involved, but not where the strategy of disengagement is employed. The results thus partially validate our hypotheses. The fact that the strategy of disengagement does not modulate the effect of academic self-esteem on global selfesteem may be explained by the fact that parents, through their school guidance, moderate the use of this type of strategy at school. The results also reveal a differentiation according to sex: boys tend to use strategies of protection more than girls. Finally, we expose some issues of research to develop the pole of school support with teenager-parents-professor in our host firm. Finally, we present some conceivable research issues with the teenager-parents-professor trio in order to develop the school support pole in our host firm.
Keywords: adolescence, global and academic self-esteem, grade repetition, parental school guidance, school achievement, strategies for self-protection (self-handicapping, psychological (dis)engagement).
 

 

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page