Psychologie du Développement et Processus de Socialisation

Accueil > Psychologie du développement de la personne, cultures et lien social > Thèses > Thèses soutenues

Le développement socio-affectif des jeunes enfants en situation de précarité socio-économique: l'influence de l'engagement paternel sur les conduites intériorisées et extériorisées des enfants de 2 à 6 ans.

Thèse présentée et soutenue par M. Kettani Halabi (2009)

Direction : Chantal Zaouche Gaudron

RESUME
Alors qu’une importante littérature scientifique a souligné le rôle fondamental du père dans le développement socio-affectif de l’enfant, la problématique paternelle en situation de précarité socio-économique est peu étudiée, malgré ses spécificités. Les recherches menées à ce sujet, majoritairement nord-américaines, soulignent l’importance du rôle de pourvoyeur de revenu pour les pères et notent que les difficultés à subvenir aux besoins de la famille sont vécues, pour beaucoup, comme un obstacle à l'épanouissement de leur paternité. Dans un contexte où la précarité touche un nombre croissant de familles en France, il paraît essentiel d’interroger le lien entre la paternité et le développement de l’enfant en situation socio-économique défavorisée.
Dans une perspective bioécologique, notre recherche se propose de répondre aux questions suivantes : En situation de précarité, comment les jeunes enfants se construisent sur le plan socio-affectif ? Comment les pères vivent leur paternité et s’engagent auprès de leurs enfants ? Dans ce contexte, la façon dont le père vit sa paternité, son engagement auprès de ses enfants, ainsi que la qualité de la relation entre les parents peuvent-ils constituer des ressources pour le développement socio-affectif du jeune enfant ?
Notre échantillon est constitué de 187 pères d’enfants âgés de 2 à 6 ans, qui ont renseigné une série de questionnaires évaluant les conduites intériorisées et extériorisées de l’enfant, l’engagement paternel, le stress paternel, le sentiment de compétence paternelle, l’ajustement conjugal, l’alliance coparentale ainsi que la situation socio-économique familiale.
Les résultats révèlent, notamment, que les pères qui connaissent des difficultés à subvenir aux besoins de leur famille s’engagent auprès de leurs enfants, autant que les pères plus aisés. En revanche, ils éprouvent des sentiments de stress et d’incompétence paternels plus importants, ceux-ci expliquant une grande partie des problèmes intériorisés et extériorisés des enfants. Il apparaît également que la perception de la contrainte financière joue un rôle plus central dans l’explication du vécu de la paternité et des problèmes d’adaptation des enfants que des mesures plus objectives de précarité. C’est dire l’importance de prendre en considération les aspects psychologiques de la précarité ainsi que de la paternité, dans l’étude du bien-être des enfants de familles socio-économiquement défavorisées.

MOTS-CLÉS : Jeune enfant / Adaptation socio-affective / Engagement paternel / Stress paternel / Sentiment de compétence paternelle / Ajustement conjugal / Alliance coparentale / Précarité socio-économique / Modèle bioécologique.

ABSTRACT
In spite of its specificities, fathering in socioeconomic disadvantage has interested few studies whether substantial scientific literature highlighted how the father’s role can be fundamental in the child’s socioemotional development. Researches dealing with this subject, mainly North American, emphasize the importance of the role of breadwinner among fathers and note that the difficulties to support one’s family are perceived by many of them as an obstacle to their fatherhood blossom. Whereas precariousness reaches more and more families in France, analysing the link between paternity and child development seems to be essential in underprivileged socioeconomic situation.
Using a bioecological approach, our research aims to answer the following questions: How do young children evolving in disadvantaged families socioemotionally develop themselves? How do fathers experience their role and how do they get involved in their toddlers’ lives? In this context, how do paternal involvement, fatherhood experience and quality of the couple relationship can stand for essential resources to the young child socioemotional development?
Our sample consists of 187 fathers of children aged 2 to 6 years old. They had to fill series of forms evaluating child internalizing and externalizing behaviors, father’s involvement, paternal stress and sense of competence, dyadic adjustment as well as parenting alliance and family’s socioeconomic situation
The results bring out fathers facing difficulties to provide for one’s family are as much involved as wealthier fathers. On the other hand, they experience a higher stress and incompetence feeling which explain a substantial part of children’s internalizing and externalizing problems. Furthermore, financial constraint perception plays a more central role in the explanation of how fathers feel their paternity and in child adjustment problems than do more objective markers of precariousness. All these elements point the importance to take into account psychological aspects of precariousness as well as of paternity while studying child wellbeing within disadvantaged families.
Key-words : Young children / Socioemotional adjustment / Paternal involvement / Paternal stress / Paternal sense of competence / Dyadic adjustment / Parenting alliance / Socioeconomic disadvantage / Bioecological model

 

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page